Gestion / Valorisation des déchets

 SERD 2016 en Bretagne, une mobilisation qui engage des acteurs de plus en plus divers

Un bilan national très satisfaisant, tant en initiatives qu’en mobilisation, avec des actions en hausse de 36% et un doublement des entreprises participantes (de 14% des initiatives en 2015 à 31% en 2016) : voilà 2 enseignements majeurs sélectionnés parmi les indications livrées dans le bilan de la SERD 2016. Et en Bretagne ? Une mobilisation toujours soutenue, avec, qui plus est, un lauréat breton distingué au plan national.
Quelques chiffres
pour situer
la mobilisation
nationale
4589 actions labellisées en 2016 (3 380 en 2015) ; une participation dans toutes les régions avec une implication plus marquée dans 5 régions, dont la Bretagne, et une hausse dans 6 autres.

Des actions ciblées en majorité vers le grand public (60%) et initiées d’abord par des administrations et entités publiques (45%), puis par des entreprises (31%) et des associations et ONG (15%).

Une légère baisse des établissements éducatifs (7%).

En corollaire de l’implication des entreprises, les salariés et professionnels sont plus ciblés qu’auparavant.

Sur le plan des thèmes c’est la prévention du gaspillage alimentaire qui remporte la palme (36% des actions) devant le réemploi-réutilisation-réparation (28%) et la prévention des déchets (23%).
Pour accéder au détail du bilan national SERD 2016, cliquez ici .
Une mobilisation qui continue
d’être forte en Bretagne
Les acteurs bretons ont présenté 192 actions, confirmant leur mobilisation habituelle.

Parmi les actions qui ressortent dans le bilan national, on peut citer le dépôt d’objets en déchèterie à l’initiative de la CC du Pays de Lesneven et de la Côte des Légendes qui a permis de collecter 3 tonnes de textiles et 300 pneus.

Pour accéder au détail du bilan breton SERD 2016, cliquez cliquez ici .
FOCUS SUR L’ACTION « Troc textile créatif » des Pays Bigouden
Jérôme Sanchez, animateur déchets de la CC du Pays Bigouden Sud, nous parle de cette initiative qui est le fruit d’une coopération entre la CC du Pays Bigouden Sud et de la CC du Haut Pays Bigouden.

« En construisant sur l’expérience de Gaëlle Goascoz, initiatrice des éditions précédentes du troc textile, nous voulions cette année y associer des créateurs locaux (avec notamment des présentations à base de tissus de récupération) et de proposer divers ateliers prenant comme point d’approche le textile pour ouvrir la sensibilisation sur des thématiques bien plus larges.


Le stand des parapluies japonais et couronnes en feuilles végétales avant l’accueil du public.
En ce qui concerne le troc textile, nous avions une centaine d’exposants proposant à la vente des vêtements pour les adultes. Côté ateliers, nous proposions une douzaine d’activités. Ainsi par exemple un atelier de confection de parapluie japonais et « couronnes » en feuilles végétales permettait d’ouvrir sur les thématiques liées au jardinage (paillage, compostage, etc.). Un atelier réfection de fauteuil a permis d’aborder la thématique réparation/seconde vie des objets et de mettre en place un « repair’café ».

Les établissements scolaires et centres de loisirs ont contribué en participant à un concours « calendrier des fêtes de fin d’année ». Ceux-ci étaient entièrement conçus en matériaux récupérés, dont des éléments textiles. Ils ont été exposés à l’entrée de l’évènement et soumis au vote du public.

Un comptage à l’entrée a permis de dénombrer 2700 visiteurs pour cette journée du dimanche 20 novembre 2016. »

< Retour à l'accueil

Informations diffusées gratuitement par voie électronique :
©ADEME Bretagne, 33 boulevard Solférino, CS41217, 35012 Rennes cedex