Consommation Responsable

 Mutualisation des matériels par les organisateurs d’évènements : un enjeu économique, sociétal et environnemental

La plateforme « matelo événements » a pour objectif de favoriser des transactions matérielles entre organisateurs de manifestations (mise à disposition, prêt, location). La finalité de ce « portail » est d’apporter une véritable valeur ajoutée au regard des enjeux du développement durable.
Pour en fournir une évaluation, la conception de la plateforme permet de suivre 5 indicateurs clés afin d’apprécier le bénéfice économique, sociétal et environnemental observé dans le cadre des transactions menées.
A l’origine, des constats économiques, sociétaux, environnementaux Dans un contexte de budgets en réduction de la part des financeurs et sponsors d’événements (collectivités et acteurs économiques), l’éco-conception d’événements devient d’autant plus délicate que les organisateurs n’utilisent que ponctuellement les matériels dans lesquels ils investissent.
D’autre part, la variété des événements (sport, culture, loisir, professionnel) et leur dispersion sur le territoire, ne favorisent pas une interaction entre les organisateurs. Il en résulte que les organisateurs rencontrent des difficultés à structurer leur démarche d’éco-responsabilité faute de moyens matériels disponibles et adéquats.
A l’échelle environnementale, cette situation induit des impacts liés à la consommation de ressources naturelles pour la fabrication, le transport, l’utilisation, les traitements en fin de vie.
Les bénéfices recherchés de la plateforme « matelo événements » La plateforme web « matelo événements » s’adresse à tous les acteurs de la filière événementielle : associations, collectivités, offices de tourisme, parcs naturels régionaux, musées, loueurs professionnels, …
Dans une optique de développement durable, la plateforme veut permettre :
  • d’optimiser les dépenses des organisateurs pour leurs achats et/ou location de matériel,
  • de tisser et renforcer les relations entre les organisateurs et des différentes filières sur un territoire (filières sportive, culturelle, professionnelle),
  • de concrétiser et renforcer les démarches d’éco-conception des organisateurs par l’utilisation de matériels adaptés,
  • de réduire les impacts environnementaux liés aux déplacements et à l’utilisation de ressources naturelles.
Les 5 indicateurs-clé pour le développement durable Indicateur n°1 : le Transport
    Le déplacement d’un matériel génère des impacts environnementaux associés aux émissions du transport. En fonction de la distance considérée, l’acheminement d’un matériel aura plus ou moins de pertinence ; voire pourra se révéler contreproductif d’un point de vue environnemental.
Indicateur n°2 : le Coût
    Une transaction ne peut s’opérer que si les conditions d’échanges rencontrent un compromis économique entre les parties intéressées. Le différentiel entre le coût consenti par l’emprunteur et le coût proposé par le prêteur permet d’apprécier le niveau de pertinence économique de l’échange.
Indicateur n°3 : la Filière
    Les évènements et les manifestations proviennent d’initiatives multiples. Le monde évènementiel demeure relativement sectorisé : monde sportif, monde culturel, monde professionnel, etc. D’où l’intérêt de cette approche de mutualisation multi-filières.
Indicateur n°4 : le Financement
    Les collectivités territoriales apportent un soutien financier à de nombreux événements. L’efficience budgétaire constitue plus que jamais un enjeu prioritaire pour les pouvoirs publics qui veulent s’assurer que la subvention allouée permet le bon fonctionnement de la structure soutenue, mais également l’investissement dans les biens matériels nécessaires à l’organisation de l’événement.
Indicateur n°5 : l’Intensité d’usage
    Il s’agit du niveau d’utilisation d’un bien sur la durée. À titre d’exemple, une sono utilisée pendant 2 jours à 3 occasions sur une année totalise une utilisation de 6 jours par an. Un lot de barrières de sécurité utilisé pendant 2 semaines, 1 fois dans l’année totalise 14 jours par an d’utilisation. Au global, les barrières de sécurité présentent une intensité d’usage supérieure par rapport à la sono pourtant utilisée plus fréquemment.

Pour vous familiariser avec la démarche et découvrir le fonctionnement de « matelo événements » :
www.matelo-evenements.org

< Retour à l'accueil

Informations diffusées gratuitement par voie électronique :
©ADEME Bretagne, 33 boulevard Solférino, CS41217, 35012 Rennes cedex