Gestion / Valorisation des déchets

 L’indispensable optimisation des centres de tri

Les objectifs ambitieux de la Loi sur la Transition énergétique pour la Croissance verte ont un impact évident sur le tri des déchets recyclables.
Or, la rénovation des centres de tri dans leur configuration actuelle, est, selon un rapport de l’ADEME publié en 2014, non seulement coûteuse (entre 1,2 et 1,8 Milliards d’euros d’ici à 2030), mais ne répondrait pas à l’ensemble des enjeux à venir. Une restructuration globale de la filière tri s’impose.
Des centres de tri
plus gros, industrialisés
et moins nombreux

Par rapport au modèle actuel, non homogène dans son organisation et ses équipements, différents éléments structurants sont à prendre en compte pour organiser la collecte et le tri.

La réduction des surcoûts liés à la coexistence de plusieurs schémas de collecte en France s’inscrit bien sûr en pôle position des enjeux. Ce poste représente la moitié des coûts complets (hors recettes de vente de matériaux) de gestion des déchets d'emballages et de papiers.
Localement, il convient d’étudier les possibilités d’harmonisation des schémas de collecte à l’échelle d’un bassin de chalandise d’un centre de tri. Une démarche qui permet d’éviter de surinvestir dans des centres de tri ayant des équipements potentiellement spécifiques à l’une des collectes qu’il reçoit.
Pour le fonctionnement de ces centres de tri nouvelle génération la logique tend vers "une industrialisation accrue de la fonction de tri" passant par "une automatisation et une augmentation de la taille moyenne des centres de tri". Ce qui ne serait pas sans impact, puisqu'une telle stratégie "devrait aboutir, à terme, à en réduire de moitié le nombre".

Ces centres de tri nouvelle génération auraient une zone de collecte plus large, mutualisant les moyens et l’organisation de différentes collectivités territoriales. Pour la valorisation des gisements issus du tri, l’enjeu est, enfin, celui de la proximité afin de créer des emplois dans les territoires.

Le soutien
de l'ADEME

L’ADEME a dès 2014 soutenu la modernisation ou la création de certains centres de tri (cf la carte ci-après).
Il est envisagé de poursuivre ces soutiens pour accélérer l’évolution du parc à partir de 2015, en complément du plan de relance lancé par Eco-Emballage.

Nous serons amenés à vous informer dans un prochain numéro des premières décisions et évolutions projetées pour la Bretagne.

Pour en savoir plus

Contacts ADEME Bretagne déchets des collectivités :
Stéphane Lecointe (dépt22) :
Tél 02 99 85 87 10 - Courriel : stephane.lecointe@ademe.fr
Véronique Marie (dept35) :
Tél 02 99 85 87 08 - Courriel : veronique.marie@ademe.fr
Eva Besnard (dept29) :
Tél 02 99 85 87 00 - Courriel : eva.besnard@ademe.fr
Patrick Even (dept56) :
Tél 02 99 85 87 09 - Courriel : patrick.even@ademe.fr

< Retour à l'accueil

Informations diffusées gratuitement par voie électronique :
©ADEME Bretagne, 33 boulevard Solférino, CS41217, 35012 Rennes cedex