« Initiative ACT » entre en phase 2

A l’issue de la COP21 à Paris fin 2015, l’ADEME s’était jointe à l’ONG anglaise CDP pour lancer cette initiative, en cohérence avec les engagements drastiques pris par les Etats pour la réduction d’émission de Gaz à Effet de Serre (GES).
Les bons résultats des premières méthodes ACT développées et testées pendant un an avec une vingtaine d’entreprises internationales, ont encouragé les initiateurs à lancer la phase 2 en marge de la COP22 de Marrakech.

Des méthodes sectorielles
de portée mondiale
Pour démontrer la pertinence d’une approche sectorielle, la phase de test a été menée avec 3 secteurs spécifiques, à savoir la production d’électricité, l’automobile et la grande distribution.

L’intégration de l’enjeu climatique dans la stratégie des entreprises participantes, leurs efforts en matière de réduction d’émission de GES, ainsi que leur gestion de ces émissions, ont été évaluées. Les données qualitatives et quantitatives dégagées par l’ADEME et le CDP ont fourni aux entreprises pilotes une analyse personnalisée au regard d’une économie bas carbone à venir.

La pertinence des évaluations fournies a permis d’établir que l’Initiative ACT répondait à un véritable besoin.

Des exemples
valant référence
La compagnie écossaise SSE, distributrice d'énergie, partenaire de la première phase du projet : « nous avons reçu une demande de nos investisseurs d’une nécessité d’être plus transparents et de davantage communiquer sur nos plans vers une transition bas carbone. Notre participation au pilote ACT nous a aidée à répondre à ces demandes grâce à une collecte de données pertinentes et une clarté de présentation de notre stratégie bas carbone ».

De même, pour Renault, « l’expérimentation ACT donne un retour vraiment intéressant et utile sur la stratégie carbone. En particulier, l’évaluation quantitative des cibles de réduction des émissions est un apport précieux dans notre processus de définition d'une nouvelle stratégie bas carbone et dans nos processus de gestion ».

Les ambitions
de la phase 2
La phase qui vient d’être lancée a pour vocation de proposer, d’ici 2020, des méthodes d’évaluation adaptées aux spécificités de différents secteurs d’activité.

La poursuite d’Initiative ACT se fera notamment autour des objectifs suivants :
Développer les méthodes pour d’autres secteurs ;
  • Adapter les méthodes aux Petites et Moyennes Entreprises;
  • Développer les infrastructures IT afin d'automatiser la collecte de données;
  • Recruter/analyser de nouvelles entreprises;
  • Renforcer le réseau ACT et élargir la communauté d'utilisateurs.
L'ensemble des objectifs et ambitions de la phase 2 sont précisés dans la déclaration commune signée lors de la COP22.
Pour en savoir plus :

< Retour à l'accueil

Informations diffusées gratuitement par voie électronique :
©ADEME Bretagne, 33 boulevard Solférino, CS41217, 35012 Rennes cedex