Mieux produire, mieux consommer, mieux gérer les déchets : l’économie circulaire s’impose progressivement comme un nouveau modèle.

L'économie circulaire :
pas une option mais une nécessité

De la production à la destruction des produits et des services, en passant par leur consommation et leur utilisation, l’économie circulaire nous invite à une réflexion globale.

Eco-conception, allongement de la durée de vie des produits, réparation ou réemploi, lutte contre le gaspillage, usage de bio-déchets… c’est tout un cycle d’enjeux que l’économie circulaire met en relief. Dans un contexte de raréfaction des ressources et de changement climatique, l’économie circulaire n’est pas une option, elle devient une nécessité.

Conscients des impacts environnementaux, mais aussi de gisements d’économies propices à favoriser une croissance durable et la création d’emplois, les responsables politiques ont donné en ce début d’année une impulsion forte vers l’économie circulaire.

Par cette lettre d’information électronique l’ADEME Bretagne entend jouer son rôle de catalyseur et de relai en vous proposant régulièrement des informations, analyses et observations sur les principaux enjeux de l’économie circulaire, afin que vous puissiez à votre tour sensibiliser, mobiliser et impliquer vos publics.

Gilles Petitjean
Directeur régional ADEME Bretagne
L’économie circulaire, un nouveau modèle économique Les travaux de la Conférence Environnementale des 20 et 21 septembre 2013 ont mis en lumière la nécessité de définir une stratégie nationale sur l’économie circulaire ou : comment aller vers un nouveau modèle de fonctionnement de nos économies qui soit sobre en ressources et partenarial, voire collaboratif.

A tous les stades du cycle de vie des produits (bien et services), l’économie circulaire vise une utilisation efficace des ressources et la réduction des impacts sur l’environnement.

C’est un système économique d’échange et de production qui se combine en 7 points :

  • l’éco-conception : prise en compte des impacts environnementaux sur l’ensemble du cycle de vie d’un procédé ou produit
  • l’écologie industrielle : gestion optimisée des ressources des opérateurs d’un même territoire
  • l’économie de fonctionnalité : privilégier l’usage à la possession
  • le réemploi : remettre dans le circuit les produits ne répondant plus au besoin du premier usage
  • la réparation : donner une deuxième vie aux biens en panne
  • la réutilisation : tri des rebuts pour récupérer les pièces encore en état de fonctionner
  • la gestion des déchets : le recyclage pour réutiliser les matières premières issues des déchets mais aussi la valorisation énergétique et la méthanisation : l’enjeu de l’économie circulaire est de passer du déchet recyclé à la
    « ressource-déchet »

Une date à retenir Les 1éres Assises de l’Economie Circulaire, co-organisées par l’ADEME et l’Institut de l’Economie circulaire, auront lieu le 17 juin 2014 à Paris.

< Retour à l'accueil

Informations diffusées gratuitement par voie électronique :
©ADEME Bretagne, 33 boulevard Solférino, CS41217, 35012 Rennes cedex