Actions ADEME Bretagne 2015

Des thèmes prioritaires, des accompagnements ciblés, des moyens à optimiser

Pour continuer à jouer efficacement son rôle de précurseur et de catalyseur, l’ADEME Bretagne choisit, pour 2015, de concentrer ses efforts sur les thèmes prioritaires que sont :

  • la rénovation énergétique des bâtiments,
  • une politique déchets à recentrer vers le modèle de l’économie circulaire et l’économie de ressources,
  • le développement de la production de chaleur renouvelable.

Pour donner de l’ampleur à sa démarche, l’ADEME Bretagne veut privilégier les interventions auprès des territoires et nouer des partenariats actifs avec les acteurs économiques.

Principaux objectifs pour la rénovation énergétique des bâtiments :

  • Consolider l’organisation des Points Rénovation Info Service (PRIS) guichets uniques sur le territoire ;
  • Accompagner la montée en compétence des professionnels du bâtiment (Plateformes Praxibat, Formations, Labellisation RGE, etc.) ;
  • Poursuivre l’accompagnement de la rénovation de l’habitat social et initier la réflexion pour la rénovation des copropriétés ;
  • Promouvoir et accompagner les premiers territoires à énergie positive pour la croissance verte …

Principaux objectifs pour adapter la politique vers l’économie circulaire et l’économie de ressources :

  • Contribuer au pacte de lutte contre le gaspillage alimentaire ;
  • Poursuivre l’animation locale et régionale des programmes locaux de prévention ;
  • Augmenter la part des collectivités engagées sur la mise en place de la tarification incitative et les soutenir dans l’optimisation des équipements vers plus de recyclage et de valorisation ;
  • Poursuivre la mise en œuvre du Plan méthanisation agricole ;
  • Accompagner les entreprises dans leur programme de réduction et de prévention des déchets
  • Accompagner les gros producteurs de bio-déchets ;
  • Poursuivre la mise en place d’actions transversales (éco-label touristique, grande distribution responsable, etc.) …

Principaux objectifs pour maintenir le développement de la production de chaleur renouvelable :

  • Élargir le dispositif fonds chaleur, afin de sortir du « Tout biomasse » ;
  • Appliquer le principe de contrat d’objectifs territorial à la chaleur renouvelable …

Des moyens calibrés en cohérence avec le cadre la Loi de la transition énergétique pour la croissance verte :

  • des budgets adaptés, mobilisant et fédérant de manière cohérente les fonds régionaux et les dotations nationales ;
  • des journées techniques de sensibilisation des acteurs et décideurs ;
  • des modules de formation adaptés aux enjeux ;
  • un programme de communication régional ambitieux afin d’informer et de sensibiliser tous les publics.